jeudi 9 juillet 2009

Muga Kwagi


J’ai une profonde fascination pour la « marque » (précisément, le mot ne convient pas peut-être, et pourtant si : c’est là tout son art) MUJI.

MUJI est l’abréviation de « Mujirushi Ryöhin », textuellement « produits de qualité sans marque ». Le concept de base est simple : Muji cherche à répondre à des besoins sans s’encombrer de fioritures, en allant droit au but ; la fonctionnalité des objets est donc optimale tandis que leur packaging est résolument minimaliste. J’aime cette sobriété revendiquée, et cette volonté affichée de répondre à des besoins plutôt que d’en créer. Je suis peut-être très idéaliste et naïf dans cette vision des choses, puisque MUJI est aujourd’hui une marque authentique, extrêmement identifiable et le revendiquant ; pourtant, cette éthique d’entreprise me séduit encore et toujours, et j’ai la volonté d'inscrire Kwaga dans cette lignée post-moderne dont la devise pourrait être « Less is more ».

Je crois en effet que nous sommes arrivés à un tournant majeur de la consommation. Sans cela, comment expliquer les succès phénoménaux de MUJI, Apple, ou encore Google ? Ce qui rassemble ces entreprises, c’est, me semble-t-il, leur volonté d’offrir un vrai service sans encombrer.

Kwaga veut s’inscrire dans cette éthique du service : mettre à disposition du plus grand nombre des outils simples dont le seul but est de faciliter votre quotidien. D'ici quelques semaines, nous allons mettre en ligne nos premiers écrans. J'espère que vous, mes lecteurs, vous nous aiderez à atteindre la vraie simplicté.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire